Les règles pour les Premières bouchées de votre Bébé

Que la fête commence, c’est le temps de donner a bébé ses premières bouchées ! Si cette étape s’avère amusante pour certains parents, l’exploration des aliments peut toutefois constituer une source d’inquiétude et de stress pour d’autres.

 Lorsque bébé refuse d’ouvrir la bouche, par exemple, votre patience sera mise à l’épreuve. Car une règle importante s’impose : ne forcez jamais votre enfant à manger.

Lorsque bébé est prêt a faire connaissance avec les aliments, vers l’Age de quatre a six mois, vous devez persévérer, sans insister. Et puis un jour, à votre plus grand bonheur, bébé finit par ouvrir la bouche. Un petit truc : c’est le matin et au diner que bébé semble le plus enclin a faire des découvertes alimentaires. Bien reposé et de bonne humeur, il a tendance a ouvrir la bouche plus facilement !

LES PARTICULARITÉS POUR CE GROUPE D’ÂGE

  • Si vous allaitez, continuez de fournir à bébé un supplément quotidien de 10 µg (400 UI) de vitamine D.
  • Les premiers aliments à donner devraient être riches en fer, en raison de ses nombreux rôles essentiels au développement de bébé. Ainsi, allez-y avec les céréales pour bébés enrichies de fer (orge, avoine,etc.) et avec les aliments du groupe des viandes et de leurs substituts (Poulet, œufs, poissons, légumineuses, tofu, etc.). De 6 à 12 mois, offrez des aliments riches en fer 2 fois par jour.
  • Débutez par des céréales pour bébés enrichies de fer et à grain unique (avoine, orge, etc.). Une fois que trésor aura goûté à différentes variétés de grains, vous pourrez lui présenter des mélanges de céréales. Choisissez des céréales peu transformées, idéalement à base de grains entiers, qui ne sont ni sucrées ni aromatisées (de fruits, de légumes, de yogourt, de poudre de lait, etc.). Pour la source du fer, recherchez les céréales qui comblent 100 % des besoins quotidiens par portion de 28 g (75 ml).
  • Les mêmes critères s’appliquent aux céréales biologiques. Comme bébé est plus vulnérable aux pesticides, certains parents vont préférer donner des céréales biologiques jusqu’à l’âge de deux ans.
  • De plus, sachez que certains experts recommandent d’éviter d’offrir aux bébés des céréales de riz brun vu leur teneur élevée en arsenic.
  • Pour préparer les céréales pour bébés, lisez les indications sur les emballages, certaines sortes demandent d’ajouter du lait maternel ou une préparation commerciale pour nourrissons, alors que, pour d’autres, l’eau suffit.
  • Vers sept mois, bébé mange des purées plus épaisses, écrasées à la fourchette. Puis, vers huit ou neuf mois, il est généralement capable de prendre de petits morceaux avec ses doigts (légumes bien cuits, fruits mûrs, etc.).
  • Ne donnez pas de produits laitiers faibles en matières grasses à un enfant de moins de deux ans (les gras sont essentiels à son développement global) et évitez les yogourts qui contiennent du sucre ajouté ou des substituts de sucre (aspartame, sucralose/Splenda, etc.). Préférez plutôt le yogourt nature, auquel vous ajouterez une purée de fruits. Pour initier bébé aux fromages, débutez par les fromages frais, comme la ricotta et le quark. Enfin, pour les enfants en bas âge, évitez les produits laitiers non pasteurisés ou faits de lait cru.

À CHACUN SES GOÛTS ET SES PRÉFÉRENCES

Les habitudes et les préférences alimentaires s’établissent tot dans la vie. en effet, plus un bébé est initié tôt à une grande variété d’aliments, moins les caprices alimentaires sont nombreux quand il vieillit. Ainsi, ne présumez jamais que votre enfant n’aimera pas tel ou tel aliment.

Laissez-le expérimenter et déterminer ses propres préférences, cela implique également que vous lui offriez les aliments que vous n’aimez pas (oui, oui… vous avez bien lu !). Ce n’est pas parce que vous n’appréciez pas le poisson ou le tofu qu’automatiquement il en sera de même pour votre enfant.

D’ailleurs, plusieurs bébés nous surprennent a aimer des saveurs ≪ spéciales ≫ comme celles du fromage de chèvre et des champignons shiitake.