L’ail et ses vertus

L’ail, on l’utilise de tout temps en cuisine,  c’est quelque chose qui véhicule des images de vampire, de fantôme,  Il y a plein de légendes autour de l’ail,  qui prouve sa son excellent potentiel de guérison , qui  a beaucoup de vertus et qui est trop peu utilisé aujourd’hui, vu toutes ses vertus, on devrait en manger beaucoup plus souvent,  on va voir quels sont les différents types d’ail et comment l’utiliser au quotidien  en plus grande quantité.

L'ail et ses vertus

 l’ail est un antiseptique intestinal et respiratoire, il facilite la circulation sanguine, il fait baisser la  pression artérielle et le cholestérol,  Il permet aussi d’éviter la rétention d’eau,  il lutte aussi contre les cancers notamment digestifs et il aide à contrôler la glycémie,  c’est-à-dire le taux de sucres sanguins,  donc, il a beaucoup de vertus,  il est également plein de vitamine,  il contient aussi des polyphénols et des minéraux,  par contre, c’est important de ne pas acheter de l’ail des magasin qui n’est pas bio  parce que l’ail des magasin classique est souvent irradié,  l’ail des magasin passe souvent par un traitement ionisant pour qu’il soit conservé plus  longtemps,  ce procédé détruit les vitamines et crée des molécules qui peuvent être potentiellement  cancérigènes comme le cyclobutanones,  Cet étiquetage n’est pas apparent sur les étiquettes,  donc, comme ça reste dans le flou ou dans le magasin traditionnel, pensez à acheter  votre ail en bio.

 Combien on doit prendre d’ail par jour pour avoir un effet bénéfique sur notre santé ?

  Pour avoir un effet bénéfique, on devrait consommer 3 gousses d’ail cru par jour à  condition que notre entourage supporte notre haleine,  si vous avez l’estomac sensible ou si ça vous parait énorme, une gousse d’ail peut  suffire par jour,  mais pensez à la consommer crue parce que quand elle est cuite, elle perd toutes ses  vertus,  on évite aussi la forme déshydratée,  pour la même raison, ça perd toutes ses vertus et c’est moins goûteux.

  Comment le consommer par rapport à la force de son goût ? 

Quand il est cru, c’est écrasé qu’il est le plus digeste, mais c’est aussi le  plus fort en goût sous cette forme,  quand il est taillé en lamelles, il est moins fort mais ses fibres font ballonner,  pour calmer son piquant, on peut faire tremper les gousses une heure dans de l’eau fraîche,  si vous les faites tremper, ça va vous aider à les consommer crus et ça sera moins violent,  quand il est cuit, en chemise, rôti ou confit, il est aussi fondant et digeste,  un excellent moyen de les consommer crus et de les rendre plus digestes, c’est de le  faire mariner 24 à 48h,  la marinade, c’est très simple,  Vous prenez 3 têtes d’ail, de l’huile d’olive, un petit bocal, quelques branches  de thym,  vous pelez vos gousses d’ail, vous les mettez dans l’huile, il faut que ça soit couvert  de l’huile d’olive avec les branches de thym, vous fermez le bocal et vous laissez  mariner.

les différents types de l’ail

Il y a 4 types d’ails différents,  L’ail blanc Les gousses sont blanches, fraîches, brillantes,  on en fait des marinades, du pain frotté, du l’aïoli,  Il y a plein de recettes différentes,  on peut utiliser cet ail fréquemment,  c’est l’ail qu’on trouve fréquemment dans le magasin,  Il faut le conserver dans un endroit frais, sombre et sec, mais surtout pas au réfrigérateur  parce que sinon,  ça peut pourrir,  il y a un autre ail qu’on connait dans le sud de la France, c’est l’ail rose de  Lautrec,  c’est le plus digest et le plus labélisé qu’on retrouve dans les restau,  Il se cuisine comme les autres types d’ail, on peut même frotter les saladiers et les  plats à gratin avec pour parfumer le plat qu’on va cuisiner,   il a les mêmes vertus et saveurs que l’ail blanc, sauf qu’il est plus doux,  Il est riche en eau puisqu’il n’a pas séché et il se conserve quelques jours seulement,  donc, ce qui est bien, c’est de l’éplucher et de le mettre dans une boite hermétique  au frigo,  vous pouvez le mixer avec de l’huile d’olive et un peu de sel, c’est très bon,  ça fait une sorte de crème que vous pouvez mettre dans tous vos plats et assaisonner  avec cette crème,  On peut même cuisiner la tige de l’ail frais parce que la tige est encore crue et  fraîche, et ça se cuisine comme les tiges de ciboulette,  c’est excellent,  l’ail des ours c’est une version sauvage de l’ail qui  est très parfumé et doux,  c’est moins fort au goût,  on utilise les feuilles fraiches en salade, hachées, avec du beurre, du fromage frais  ou dans une vinaigrette,  ça ressemble un peu à du muguet dans l’apparence,  du coup, il faut faire attention à ne pas confondre entre muguet et ail des ours parce  que les muguets, c’est très toxique et ça ne se mange pas,  Pour vérifier que c’est de l’ail des ours, on frotte les feuilles et on regarde  si ça sent l’ail,  Et si ça sent l’ail, ça veut dire que c’est de l’ail des ours,  Je vous souhaite une bonne dégustation de toutes ses différentes manières de manger  de l’ail car c’est vraiment bon pour la santé.